Coteaux du Layon - Mœlleux

Les Coteaux du Layon sont une des rares régions de France qui peut se vanter de produire des grands vins blancs moelleux et liquoreux, sous l'action d'un champignon parasite « le botrytis cinéréa » appelé « la pourriture noble ».

A la récolte, il faut un jus de fruit très concentré en sucre, de façon à ce que la fermentation naturelle qui donne l'alcool, s'arrête avant que tous les sucres soient transformés. La douceur du vin vient des sucres restants appelés sucres résiduels.

Le champignon, installé dans la peau du raisin se développe, sous l'action du soleil, et vit de l'eau du fruit. Il augmente ainsi la concentration en sucre.

Tout ce que le grain de raisin perd en aspect, il le gagne en qualité.

 

Le point de départ de cette belle histoire à débuté dès le milieu de XVIème siècle.

Au VIIème siècle, la création d'un vignoble autour du château de Chalonnes/Loire débute l’histoire des vins du Layon.

Ensuite, moines augustins et bénédictins, Henri II Plantagenêt Comte d'Anjou et Roi d'Angleterre ou encore les marchands de vin hollandais contribuèrent, au fil des époques, au développement de la réputation des Coteaux du Layon.

Bouteille de vin Chaume
"1er Cru"
Bouteille de vin Coteaux  du Layon
"Le Tri de Vendanges"
Bouteille de vin Coteaux du  Layon
"La Coulée"
Bouteille de vin Coteaux du Layon
"Le Petit Clos"